Daniel Erban

Né en Israël en 1951, Daniel Erban arrive tout jeune au Canada et amorce son travail artistique dès le début des années 70. Servi par un geste net et incisif, une touche brutale et directe, ses œuvres dépeignent la misère et le mal de notre monde contemporain. En se servant de la laideur, son arme de prédilection, il bouscule le spectateur et l’oblige à réagir et à prendre position. Cet univers intemporel et cauchemardesque, instinctuel et primitif, débordant de violence et de sexualité, évoque sans compromission le côté sombre de notre histoire et de notre inconscient. Bien que professeur de mathématiques pendant plus de 30 ans, sa pratique artistique a occupé une place majeure tout au long son existence. Décédé en janvier 2017 des suites d’une longue maladie, Daniel Erban nous a laissé une œuvre brute, crue et vraie, véritable témoignage brûlant d’humanité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *